Un milieu de vie sain et sécuritaire

Contenu à ajouter (lien page d’accueil).

Récréations déchênées

récrés déchenéesLes élèves de 5e année animent des activités sportives pour les élèves du préscolaire et de 1ère année lors des récréations. De plus, des élèves de 5e année sont des entraîneurs pour les groupes qui participent aux activités. L’activité a pour but de développer des liens amicaux entre les élèves et de les faire bouger tout en prévenant les conflits.

Groupe d'habiletés sociales

Avoir des relations saines et harmonieuses entre les pairs est une priorité à notre école. Dès le préscolaire, de petits groupes d’élèves sont formés afin de les accompagner dans le développement de leurs relations interpersonnelles. Les activités ludiques et variées appréciées des élèves donnent lieu à de beaux échanges entre eux.groupehs-1

Boîtes à soucis

boîte à soucis


Les élèves de l’école peuvent, de façon anonyme, déposer un mot à l’intention de l’éducatrice spécialisée. Ainsi, ils peuvent dénoncer une situation qu’ils n’aiment pas, parler d’un problème et demander de l’aide. La TES vérifie la boite à soucis tous les jours et assure le suivi auprès des élèves concernés de façon confidentielle sur une base hebdomadaire.

De cette façon, nous pouvons aider les élèves et prévenir des conflits!

TES - élève

Enseignement explicite des comportements

Pour avoir un milieu sain et sécuritaire, il faut modéliser les comportements attendus. Chaque année, le personnel de l’école en fait une priorité. En effet, ils modélisent, guident et font pratiquer à leurs élèves les comportements attendus dans la classe tout comme dans les espaces communs.

Nous leur enseignons également de quelle façon gérer des conflits et comment intervenir lorsqu’ils sont témoins de situations conflictuelles.

Surveillance active

Lors des récréations, un enseignant est attitré à la prévention. Ainsi, nous pouvons aider les élèves qui en auraient besoin et les guider dans la recherche de solutions. Par ailleurs, la surveillance accrue lors de cette période nous permet d’intervenir efficacement.

Lors de la période du dîner, les intervenants du service de garde et du dîner sont clairement identifiés et peuvent être repérés facilement par les élèves s’ils ont besoin d’aide.

Semaines pour contrer l'intimidation et la violence

Section vide. Éditez une page pour ajouter du contenu ici
Mabel-Irina Polo- 602

Pendant quelques semaines, nous mettons les bons comportements à l’honneur! Les élèves sont sensibilisés aux conséquences de l’intimidation et de la violence via plusieurs activités propres à chacun des degrés.

Au début des activités,  ils doivent tous s’engager, collectivement, avec un contrat classe, à dire non à l’intimidation. À la fin des activités, c’est un contrat individuel qui est signé et conservé par la direction de l’école.

L’intimidation et la violence est l’affaire de tous et nous voulons que nos élèves se sentent assez en confiance pour se confier aux adultes de l’école s’ils vivent des situations désagréables et qu’ils puissent devenir autonomes dans la résolution de leurs conflits et ainsi, vivre dans un milieu sain et sécuritaire.

Yviane Lo-Lu - 602

Cette année, des élèves de 5e année ont fait le pari de sensibiliser leurs pairs. Aidés par Nathalie Filion, technicienne en éducation spécialisée, ils ont donc préparé une technique d’impact. Ils ont fait la tournée des classes et ont présenté 3 scénarios où un élève se fait intimider. Cette présentation a été le lancement des semaines pour contrer l’intimidation et la violence. Les enseignants ont ensuite pu utiliser les scènes pour discuter avec leurs élèves.

Voici le lien vous permettant de regarder la technique d’impact présentée aux élèves: